Bienvenue chez les fous

Forum privé
 
AccueilCalendrierGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 mes poèmes qui rime même pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nyu- chan
Vampire assoiffée de chocolat
avatar

Féminin
Nombre de messages : 619
Age : 25
Localisation : dodo
Date d'inscription : 07/10/2007

MessageSujet: mes poèmes qui rime même pas   Lun 10 Mar - 3:42

Bon alors voilou ce que j'écris quand j'ai du temps devant moi, et que je m'emmerde ( soyey indulgent q'il vous plééé ><)

bon pour la première je l'ai faite en 3ème, et en fait je pensais à ma mère quand je l'ai écrite, j'y ais mis toute ma haine


Quand nos regards se croisent,
tout mon être se contracte d'un spasme de haine,
cette haine qui croît de jour en jour au fond de moi,
comme des ronces dans un champs de jonquilles.
Leurs épines transpercent, tel des sabres ardents
mon coeur et mon âme
vibrants de fureur
.
Mes jonquilles se fânent et se métamorphosent en poussière d'étoile.
Quand tu ouvres la bouche,
les vipères qui en surgissent me déchiqutent,
et leur venin mortel se répend dans les sillons de répulsion que les épines ont tracés
Mon âme se nourrit et s'abreuve chaque jour qui défile,
de ces poison que tu m'offres
.
Quand je t'apperçois,
un flot de répugnance me submerge,
l'hostilité que tu dégages m'empêche de reprendre mon souffle,
un torrent d'éxecration me broie les épaules,
je me noie dans une mer de rancune.
Mais alors que je sombre vers ces abysses d'acrimonie,
alors que je ne tente pas même un geste pour remonter à la surface
que je me dis si je suis prisonnière de cette malveillance constante qui rythme ma vie,
alors la mort sera une délivrance;
il me tend la main, je la prend.
Il m'adresse un sourire,
mes lèvres s'élargissent à leur tour, accompagnées d'un rire de bonheur
sa seule pensée enveloppe mon coeur d'un halo de passion,
mon âme rayonne plus scintillante que l'astre solaire,
mes jonquilles s'épanouissent,
mes poumons se gonflent de cet air si pure qui émane de son âme.
Mais, serais je encore en vie s'il n'était pas là ?





Voilou et puis la deuxième, je l'ai faite comme les paroles d'une chanson en enssayant que les phrases collent bien par le rythme à la chanson que j'écoutait à ce moment là

les incestueux

Petite fille, diamant bleu,
Si jolie, si brillant,
M’aveuglant, moi le fou,
Je me noie, dans l’océan de tes yeux.
Ta peau pâle, éthérée,
Un frisson, un sourire,
Je t’enlace mais j’aimerais te tourner le dos.

Sœur de cœur, sœur de sang,
Ange noir, Ange blanc
Tel l’organique et l’inorganique,
Deux pôles opposés qui s’attirent,
On ne peut résister aux effluves de cette pomme,

Ca fait mal, ça m’enserre,
Dans mon sang, comme un venin,
J’en suis ivre, sur un pont,
Instable, entre la haine et l’amour,

Pris dans un tourbillon, pupille dilatée,
Le délice de mon sang, cette suave pourriture,
Ca a toujours été la même image qui danse devant mes yeux,
Je te hais, je t’aime,
De tels mots, beaucoup trop fades pour exprimer.
La lueur pérennelle s’affaiblit toujours un peu plus pour moi.


Si ton bras entraîne ta chute, coupe-le,
Si ton œil entraîne ta chute, arrache –le
Dans ce cas, moi, ça sera mon cœur que j’arracherais !

Méprisable, pitoyable,
Si sucré, si amer,
Ces draps blancs, sont souillés,
Par le spectacle grandiose de notre déchéance,

Jugez –nous, blâmez nous,
Que les pierres fusent autour,
Tout autour de nous,
Elles seront notre bouquet nuptial.

Qu’on nous saigne, qu’on nous pende,
Qu’on nous brûle, qu’on nous lynche,
Nos corps se réchaufferont dans la douceur d’un cercueil,
Notre amour demeurera à jamais,
Plus étincelant que les ailes des archanges.


Si ton bras entraîne ta chute, coupe-le,
Si ton œil entraîne ta chute, arrache –le
Dans ce cas, moi, ça sera mon cœur que j’arracherais !

Grand frère, ne t’en soucie pas,
Contente- toi de me tenir la main,
Suivons ce chemin épineux,
Ces ronces soulageront nos pieds.

Ils peuvent bien se moquer,
Négligeables sont leurs vies,
La chaleur de tes ailes,
N’ont jamais été que mon seul réconfort.

Nous plongeront ensemble, dans le gouffre de la Géhenne,
Nous fixeront Lucifer dans le tréfonds de ses yeux maudits,
Une valse infinie avec les flammes protectrice de notre Eden
Etre damné pour ce fruit défendu, nous pourrons le croquer…à jamais.




Edt : ça c'est la chanson à partir de laquelle j'ai fait les paroles
--> http://www.dailymotion.com/relevance/search/return%2Bto%2Bthe%2Bsea/video/x4dglp_sara-mermaid-melody-return-to-the-s_music


Dernière édition par Nyu- chan le Ven 14 Mar - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La vieille Titia
I'll be your God tonight
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3623
Age : 22
Localisation : Derrière toi prête à te bondir dessus. Et à te.. * CENSURED *
Atteint de : De moi.
Occupations : Oh, si tu savais...
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: mes poèmes qui rime même pas   Lun 10 Mar - 5:40

Citation :
j'y ais mis toute ma haine

Ouais, je vois ça.

Eh bien, eh bien ma chère Nyu-Nyu, c'est violent ! Y'a de l'évolution à programmer mais c'est pas mal du tout =) Continue comme ça, si tu t'y mets à fond tu peux faire des trucs géniaux^^

_________________
Run, Jump & Fly, my Love !



Tcheubeudouboukouetchtoubidoutatalalohiohio.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
equiflo77
Membre anormal quoi
avatar

Masculin
Nombre de messages : 630
Age : 25
Localisation : ...avec ceux qui peuplent mon coeur...
Atteint de : diverses pathologies parmi lesquelles l'égocentrisme, l'antipathie, et l'asociabilité ^^
Occupations : ***[CeNsUrEd]***
Date d'inscription : 01/11/2007

MessageSujet: Re: mes poèmes qui rime même pas   Mar 1 Juil - 12:57

Moi j'aime bien on dirait du thiéfaine la chanson I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://x-storming-world-x.skyrock.com
Romane.
Grand gourou des bananes
avatar

Féminin
Nombre de messages : 923
Age : 21
Localisation : Dans l'espace.
Occupations : Ecoute pousser ses dents.
Date d'inscription : 14/05/2008

MessageSujet: Re: mes poèmes qui rime même pas   Mar 1 Juil - 14:10

Ouais c'est vrai. *___*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mes poèmes qui rime même pas   

Revenir en haut Aller en bas
 
mes poèmes qui rime même pas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La poésie sans rime vous plaît-elle autant qu'avec ?
» Poèmes dans Bleach
» Cahiers de poèmes, Emily Brontë
» Vos poètes et poèmes préférés
» Poèmes tous doux...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bienvenue chez les fous :: Entre nous :: Vos talents-
Sauter vers: